La Section de l’hydrométallurgie offre les prix et bourses énumérés ci-dessous. En plus du prix en espèces mentionné pour chaque prix ou bourse, nous accordons une inscription gratuite pour la conférence à laquelle nous présentons le prix ou la bourse, ainsi qu’une entrée gratuite aux événements sociaux que nous parrainons lors de cette conférence.

PRIX GORDON M. RITCEY POUR UN(E) ÉTUDIANT(E) EN DOCTORAT

Gordon Ritcey (1930-2021) est diplômé de l’Université Dalhousie à Halifax, en Nouvelle-Écosse, en 1952. M. Ritcey a travaillé à la Division de la radioactivité du ministère des Mines et des Levés techniques à Ottawa. Par la suite, il a rejoint Eldorado Mining & Refining à Port Radium dans les Territoires du Nord-Ouest en tant que chimiste en chef jusqu’en 1957. Au cours des dix années suivantes, de 1957 à 1967, M. Ritcey a été chef de la recherche chimique à la Division de R-D d’Eldorado à Ottawa. M. Ritcey a passé les 21 années suivantes au CANMET à Ottawa à titre de chercheur scientifique principal et chef de l’hydrométallurgie, où de nombreux procédés de séparation ont été mis au point. Il a ensuite « pris sa retraite » pour devenir consultant indépendant, un rôle dans lequel il est resté actif jusqu’au milieu des années quatre-vingt.

M. Ritcey a publié plus de 150 articles, en plus d’un texte en deux volumes sur l’extraction des solvants; et un texte faisant autorité sur la gestion des résidus. Dix-sept brevets ont été accordés. M. Ritcey a été président de la session technique de nombreuses conférences nationales et internationales ainsi que président de plusieurs conférences nationales. Il a été président de la Société métallurgique de l’ICM (1976-1977) et, de 1986 à 1996, secrétaire général du Comité international pour l’extraction des solvants. Il a été le rédacteur en chef fondateur de la revue internationale Hydrometallurgy (1975), et est resté rédacteur en chef pendant 19 ans.

Le Dr Ritcey a reçu de nombreux honneurs, dont celui de premier récipiendaire de la Médaille Sherritt Gordon Hydrometallurgy; la médaille Alcan; Médaille d’argent de l’ICM, médaille de l’Université de Liège (Belgique); médaille Mendeleev (Russie) et la médaille Carl Hanson (ISEC)

Afin de souligner le travail de recherche et l'implication d'une étudiante ou d'un étudiant en doctorat dans le domaine de l'hydrométallurgie, la Section de l'hydrométallurgie offre chaque année une bourse d'une valeur de 5 000 $ à l’honneur de M. Gordon M. Ritcey, un pionner d'hydrométallurgie au Canada.

Pour être éligible, la candidate ou le candidat doit être inscrit(e) dans un programme de doctorat en hydrométallurgie durant toute l’année académique dans une université canadienne.

Les demandes pour ce prix doivent inclure:

  1. Le relevé du notes du 1er et du 2e cycle;
  2. un résumé du projet de recherche, quelques résultats, une discussion concernant les orientations futures du projet et la liste des publications et conférences auxquelles l'étudiante ou l'étudiant a participé.

Anciens lauréats :

2021 - Konstantina Chalastara, Université McGill
2020 - Kevin Turgeon, Université Laval
2019 - Yan Zeng, Université McGill
2018 - Denver Cowan, Université Queen's
2017 - Ajanthia Gunaratnam, Université de la Colombie-Britannique
2016 - A. D. Bas, Université Laval
2015 - A. Burns, Université de la Colombie-Britannique
2014 - R. Tevakoli, Université de la Colombie-Britannique
2013 - Pas de prix
2012 - T. Feldmann, Université McGill
2011 - G. Nazari, Université de la Colombie-Britannique
2010 - I. Perederiy, Université de Toronto
2009 - G. Azimi, Université de Toronto 
2008 - F. Xie, Université de la Colombie-Britannique
2007 - B. Rivera-Vasquez, Université de la Colombie-Britannique 
2006 - J. Vaughan, Université de la Colombie-Britannique 
2005 - L. Munholand, Université Sherbrooke
2004 - F. Lagno, Université McGill

 

Date limite : 1er mars 2022

Envoyez le dossier de votre candidature à:

Thomas Feldmann
Directeur Affaires Étudiantes
Gestionnaire de R&D, 5N Plus Inc.
Courriel: th.feldmann AT gmx.de

PRIX ERNEST PETERS POUR UN(E) ÉTUDIANT(E) EN MAÎTRISE

Ernest (Ernie) Peters (1926-2009) a reçu son B.A.Sc. en génie métallurgique en 1949. Après l’obtention de son diplôme, il a pris un emploi dans une aciérie de l’Utah, mais à l’automne 1950, il est retourné à l’Université de la Colombie-Britannique pour faire une thèse de M.A.Sc. sur « La lixiviation de l’uranium de Pitchblende Ores. Il a ensuite occupé un emploi chez Consolidated Mining and Smelting Co. Ltd. (aujourd’hui Cominco Ltd.) à Trail, en Colombie-Britannique, à titre d’ingénieur de recherche. Il revient à l’UBC en 1953, avec une bourse Cominco et termine une thèse de doctorat en 1956, sur « L’activation homogène de l’hydrogène moléculaire par les espèces cupriques dans les solutions aqueous ». Après son doctorat, il a travaillé avec Union Carbide Co. à Niagara Falls, en Ontario, jusqu’en 1958, année où il a été nommé professeur adjoint au Département des mines et de la métallurgie de l’Université de la Colombie-Britannique. Par la suite, il a consacré ses recherches à l’hydrométallurgie avec le professeur Frank Forward comme mentor.

Son héritage demeure immense dans la communauté de l’hydrométallurgie au Canada et à l’étrangerAfin de souligner le travail de recherche et l'implication d'une étudiante ou d'un étudiant en maîtrise dans le domaine de l'hydrométallurgie, la Section de l'hydrométallurgie offre chaque année une bourse d'une valeur de 3 000$ à là mémoire d’Ernest (Ernie) Peters (1926–2009), un grand chercheur et professeur d’hydrométallurgie à l’Université de Colombie-Britannique pendant 34 ans.

Pour être éligible, la candidate ou le candidat doit être inscrit(e) dans un programme de maîtrise en hydrométallurgie durant toute l’année académique dans une université canadienne.

Les demandes pour ce prix doivent inclure:

  1. Le relevé de notes du 1er et du 2e cycle; et
  2. un résumé du projet de recherche, quelques résultats, une discussion concernant les orientations futures du projet et la liste des publications et conférences auxquelles l'étudiante ou l'étudiant a participé.

Anciens lauréats :

2021 - Noel Devaere, Université de Toronto
2020 - Guillermo Alvial-Hein, Université Queen's
2019 - Hiroki Fukuda, Université de la Colombie-Britannique
2018 - Chengqian (Charles) Wu, Université Queen's
2017 - Eric Shum, Université de Toronto

 

Date limite : 1er mars 2022

Envoyez le dossier de votre candidature à:

Thomas Feldmann
Directeur Affaires Étudiantes
Gestionnaire de R&D, 5N Plus Inc.
Courriel: th.feldmann AT gmx.de

AIDE FINANCIÈRE POUR PARTICIPER AUX CONFÉRENCES D’HYDROMÉTALLURGIE

COM 61 2022 – 21-24 août 2022, Montreal, Canada Processing of Critical Materials II https://com.metsoc.org/symposia/processing-of-critical-metals-ii/

La Section de l’hydrométallurgie offre normalement un soutien aux étudiants des cycles supérieurs dans le domaine de l’hydrométallurgie qui souhaitent voyager pour assister aux conférences en personne que nous soutenons. Dans le cas des conférences virtuelles tenues alors que les restrictions covid-19 s’appliquent, nous n’offrons pas ce soutien parce que les conférences virtuelles n’impliquent pas de voyage. Toutefois, nous encourageons toujours les élèves à participer par l’entremise d’articles et/ou de présentations d’affiches.

Le support est calculé selon la formule suivante :

1) 500 $ pour présenter une affiche ;
2) 1 000 $ pour une présentation orale (article), ou une présentation orale et une affiche ; et
3) rabais de 200 $ sur les frais d’inscription aux ateliers (cours de formation professionnelle) en hydrométallurgie.

Si le nombre de demandes dépasse le total des fonds budgétés, l’admissibilité sera déterminée par l’administrateur du fonds.

Dans le cas d’une affiche ou d’un article, la demande doit inclure :

1) un résumé du projet de recherche ; et
2) une lettre d’appui du directeur de recherche.

Pour les ateliers en hydrométallurgie, le rabais est appliqué lors de l’inscription.

Pour être éligibles, les étudiant(e)s doivent être inscrit(e)s dans une université canadienne à un programme de maîtrise ou doctorat dans un domaine lié à l’hydrométallurgie.

En acceptant le soutien de la conférence, les bénéficiaires acceptent également de voir leurs noms publiés sur ce site, en tant que bénéficiaires du soutien aux voyages.

Les demandes doivent être envoyées par courriel avant le 15 septembre à l’adresse mentionnée ici à droite.

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Thomas Feldmann
Directeur Affaires Étudiantes
Gestionnaire de R&D, 5N Plus Inc.
Courriel: th.feldmann AT gmx.de

BOURSES D‘ÉTUDE POUR LES ÉTUDIANTS DU PREMIER CYCLE

Afin d’encourager les étudiants de premier cycle des universités canadiennes à entrer dans le domaine de l’ingénierie et de la discipline scientifique de l’hydrométallurgie, la Section de l’hydrométallurgie offre deux bourses:

BOURSE JOHN E. DUTRIZAC

John E. Dutrizac (1940-2019) a obtenu B.A.Sc et un doctorat en génie métallurgique de l’Université de Toronto. En 1968, il est devenu chercheur scientifique à CANMET, où il a étudié une variété de processus hydrométallurgiques au cours des près de cinquante années suivantes. Ses travaux ont impliqué l’intégration de la métallurgie chimique avec la minéralogie appliquée pour améliorer notre compréhension de divers processus, en particulier ceux liés à la récupération du zinc et du cuivre, et la caractérisation des résidus de fer. M. Dutrizac a produit plus de 250 publications dans ces domaines et dans des domaines connexes. Il a également édité de nombreux volumes de délibérations de conférence, y compris ceux de la commande de fer dans la série Hydrometallurgy Symposia. John Dutrizac a été président de la Section de l’hydrométallurgie et président de la Société métallurgique de l’ICM. Il a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux et a été fellow de l’Institut chimique du Canada et de l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole. Il était un géant de l’hydrométallurgie au Canada et à l’étranger, et son héritage continue de profiter grandement à ceux d’entre nous dans le domaine métallurgique.

En 2020, à la mémoire de John Dutrizac et pour encourager les étudiants de premier cycle des universités canadiennes à entrer dans la discipline de l’hydrométallurgie, la Section de l’hydrométallurgie a institué la bourse John E. Dutrizac de 2 500 $ par année.

BOURSE FATHI HABASHI

Professeur émérite de métallurgie extractive à l’Université Laval à Québec, Fathi Habashi est né à Al-Minia, en Égypte, le 9 octobre 1928. Il est titulaire d B.Sc un diplôme de génie chimique de l’Université du Caire (1949), un Dr. techn. en technologie chimique inorganique de l’Université de technologie de Vienne, et des diplômes honorifiques de l’Université technique d’Oruro en Bolivie et de l’Institut minier de Saint-Pétersbourg en Russie. M. Habashi a enseigné à la Montana School of Mines et a travaillé au Département de recherche métallurgique extractive de la Compagnie Anaconda à Tucson, en Arizona, avant de se joindre à Laval en 1970. Il a également été professeur invité ou conférencier invité dans un certain nombre d’autres universités ou institutions, et consultant pour le Programme des Nations Unies pour le développement du projet de latérite cubaine. Il est l’auteur de nombreux manuels sur la métallurgie et l’histoire de la métallurgie, dont Principles of Extractive Metallurgy en 4 volumes, et a édité Handbook of Extractive Metallurgy en 4 volumes. En 1998, le professeur Habashi a été nommé fellow de l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole et, en 1999, il a reçu sa médaille d’argent. Il est professeur honoraire à l’Université technique d’Oruro en Bolivie, citoyen honoraire de la ville d’Oruro, gouverneur de la Fondation de l’Université Laval et membre du Cercle des Ambassadeurs à Québec.

En 2020, en reconnaissance de Fathi Habashi et pour encourager les étudiants de premier cycle des universités canadiennes à entrer dans la discipline de l’hydrométallurgie, la Section de l’hydrométallurgie a institué la bourse Fathi Habashi de 2 500 $ par année.

2020 Critères

  • Les demandeurs doivent être inscrits à temps plein à la dernière ou à l'avant année d’un programme au niveau du baccalauréat dans une université canadienne et doivent avoir l’intention de travailler ou d’effectuer de la recherche dans un domaine de la science et du génie en rapport avec l’hydrométallurgie.
  • L’abonnement à l’ICM n’est pas requis, mais une préférence peut être accordée aux étudiants membres de l’ICM.
  • Une préférence sera accordée aux étudiants qui sont citoyens canadiens ou résidents permanents. Cependant les étudiants étrangers qui fréquentent une institution d’enseignement canadienne reconnue sont invités aussi à poser leur candidature.
  • L’évaluation sera basée sur la réussite scolaire et sur l’orientation vers un domaine de la science et du génie en rapport avec l’hydrométallurgie. Les expériences de travail ainsi que les activités parascolaires seront également considérées.

Processus de demande
Il n’existe aucun formulaire de demande officiel. Le demandeur est donc invité à soumettre sa demande par les documents suivants (en anglais ou en français) au Comité des bourses d’études de la Section d’Hydrométallurgie :

1. Lettre de déclaration
Préparez un texte d’un maximum de 200 mots expliquant :

•      Vos objectifs de carrière dans le domaine de l’hydrométallurgie
•      Vos objectifs académiques
•      Comment cette bourse peut vous aider à atteindre ces objectifs
•      Vos motivations à vouloir travailler dans le domaine de l’hydrométallurgie et la
     façon dont vous prévoyez maintenir votre engagement avec l’industrie
     hydrométallurgique ou la communauté de recherche.

2. Curriculum Vitae de l’etudiant
Indiquez les stages, emplois et / ou expériences co-op, des cours et des projets liés au domaine d’études. Les activités parascolaires doivent être mises en évidence, car elles constituent un aspect important de la demande.

3. Relevé de notes officiel
Demandez la soumission directe de l’original du relevé de notes au Comité de bourses (voir adresse à droite).

4. Deux lettres de recommandation
Tous les candidat(e)s doivent présenter deux lettres de recommandation. Les lettres peuvent provenir de professeurs, employeurs, enseignants, entraîneurs, etc. avec au moins une lettre écrite par un membre du corps professoral qui peut juger la performance académique du candidat. Toutes les lettres de recommandation doivent être incluses dans la trousse de demande.

Le Comité de bourses se réserve le droit de communiquer avec les personnes de référence.

Tous les candidats doivent s’arranger pour qu’au moins deux lettres de recommandation soient envoyées directement au Comité de bourses. Au moins une référence doit être membre du corps professoral en mesure d’évaluer la performance académique du candidat. Le Comité de bourses se réserve le droit de communiquer avec les personnes de référence.

Anciens lauréats :

Avant 2020, nous avons offert deux bourses Hydrometallurgy. En 2020, ceux-ci ont été renommés.

2021 Bourse Dutrizac: Brendan Hubert de l’Université Queen’s
2021 Bourse Habashi: Andre Santoso de l’Université Memorial
2020 Bourse Dutrizac: Andrew Borschnek de l’Université Queen’s
        Bourse Habashi: Ahmed Kabil de l’Université Toronto
2020 – Bourse Dutrizac: Andrew Borschnek de l'Université Queen's
        – Bourse Habashi: Ahmed Kabil de l’Université de Toronto
2019 – Jungwoon Lee de l’Université Queen’s, and Adrian Singer de l'Université McGill
2018 – Carter Senis de l’Université Queen’s, et William Dixon de l'Université McGill
2017 – Chenbo Xu de l'Université de Toronto, et William Courchesne de l'Université McGill
2016 – James Cruikshanks de l'Université Queen's
2015 – Justin Riggio, de l'Université McGill
2014 – Cooper Meadows, Université de la Saskatchewan, et Cameron Hill de l'Université McGill
2013 - Jonathan Leung et Raphael Soldi-Giribaldi, les deux de l’Université de Toronto
2012 – Corinne Nicole Smith et David Clive Elliott, les deux de l’Université Memorial

 

Date limite : 1er mars 2022

Envoyez le dossier de votre candidature à:

Thomas Feldmann
Directeur Affaires Étudiantes
Gestionnaire de R&D, 5N Plus Inc.
Courriel: th.feldmann AT gmx.de

BOURSE LUCY ROSATO DE PREMIER CYCLE EN SCIENCE ET GÉNIE

Thomas Lucy Rosato (1953-2011) était un membre actif de la section hydrométallurgie de MetSoc et un innovateur, un gestionnaire et un chef d’entreprise respecté qui a apporté des contributions significatives dans le domaine du zinc et de la métallurgie. En tant que chercheuse scientifique, elle a été active pendant 20 ans dans l’hydrométallurgie du cuivre, de l’argent et surtout du zinc. Pour sa contribution au domaine de l’hydrométallurgie, elle a reçu le prix Sherritt Hydrometallurgy en 1993, la seule femme récipiendaire de l’histoire du prix à ce jour. Parmi ses nombreuses réalisations techniques, elle a joué un rôle clé dans le développement et la mise en œuvre du processus Jarofix qui a reçu le Xstrata Innovation Award en 2003. Elle est l’auteur de nombreux articles, co-auteur de plusieurs brevets et préside des conférences en hydrométallurgie et électrochimie. Au milieu des années 1990, Lucy Rosato est devenue directrice technique de la raffinerie CEZinc de Valleyfield Québec Canada et, en 2002, présidente et chef de la direction du Fonds de revenu Noranda avec une responsabilité directe pour CEZinc. Elle est devenue la première femme à être nommée directrice générale d’une usine métallurgique de Noranda et de toute usine de zinc dans le monde entier. Sa touche personnelle et son sens de l’humour ont fait d’elle un leader unique et naturel.

 

Lucy Rosato a laissé une marque indélébile dans l’esprit et le cœur de tous ceux qui ont eu la chance d’avoir connu et travaillé avec elle. En particulier, elle a inspiré et encadré d’autres femmes à la recherche d’avancement dans le monde difficile de la métallurgie.

 

En mémoire de Lucy Rosato et en hommage à ses importantes contributions, la Section de l’hydrométallurgie a établi une bourse d’études d’un an de 5 000 $ pour une étudiante de 3e ou 4e année inscrite à temps plein à tout programme de sciences et/ou de génie dans une université canadienne, qui a l’intention de travailler dans le domaine de l’hydrométallurgie, de l’exploitation minière ou de l’environnement.

 

Critères d'admissibilité à la bourse d'études

Nous encourageons toute étudiante de sexe féminin à appliquer si elle possède:

  • Une passion pour l'hydrométallurgie, les mines ou l'environnement;
  • Des réalisations en science et/ou génie dans les domaines d'hydrométallurgie, des mines ou de l'environnement;
  • Des réalisations effectuées au niveau de la communauté.
Processus de demande

Le processus de sélection est géré par le sous-comité des bourses de la section de l'hydrométallurgie, qui relève de la Chaire du support aux étudiants.

Aucun formulaire n'est prévu pour soumettre la demande.

Pour la soumettre, veuillez adresser une demande en anglais ou en français, accompagnée de la documentation énumérée dans ce qui suit au sous-comité des bourses de la Section de l'hydrométallurgie :

1. Présentation de l'étudiante:

Une brève présentation (2 pages au maximum) qui inclut:
•     Objectifs de carrière en hydrométallurgie, mines ou environnement;
•     Objectifs des études;
•     Comment cette bourse va vous aider à atteindre vos objectifs;
•     Vos motivations pour travailler dans le domaine de l'hydrométallurgie, des mines ou de l'environnement;
•     Comment vous comptez maintenir un engagement avec la communauté de recherche de l'industrie de l'hydrométallurgie;
•     Les références à contacter éventuellement par le sous-comité pour soutenir votre demande.

2. Curriculum Vitae de l'étudiante:

Énumérer les stages, les expériences de travail et/ou les expériences coopératives, les cours et les projets en relation avec votre domaine d'études.
Les activités parascolaires doivent être soulignées comme un aspect important de votre application.

3. Relevé officiel:

Soumettre le relevé original  mis à jour auprès de votre institution.

4. Deux lettres de recommandations:

Deux lettres de recommandations sont exigées. Elles peuvent être fournies par votre département, votre employeur, votre professeur, votre responsable de recherche, etc., mais au moins l'une d'entre elles doit provenir d'un membre de votre département (université) bien informé de votre cheminement académique.

Anciennes lauréates :

2021 – Susanna Zhang, Université Queen’s
2020 – Jasmine-Sophie Papineau-de Monitgny de Ecole Polytechnique
2019 – Ellie McLeod de l’Université de Victoria
2018 – Chenbo Xu, Université de Toronto
2017 – Sahar Ayaz, Université de Toronto
2016 – Emma Dodds, Université de la Colombie-Britannique
2015 - Caitlyn McKinley, Université Queen’s
2014 – Shelby Pottle, Université Dalhousie
2013 – Sarah Ingram, Université Queen’s

 

Date limite : 1er mars 2022

Envoyez le dossier de votre candidature à :

Thomas Feldmann
Directeur Affaires Étudiantes
Gestionnaire de R&D, 5N Plus Inc.
Courriel: th.feldmann AT gmx.de

ou à :

Georges Houlachi
Hydro-Québec, LTEE
Tél : (819) 539-1400 poste 1307
Courriel : houlachi.georges AT lte.ireq.ca


Pour plus d’informations sur les prix, les bourses et l’assistance financière, veuillez communiquer avec

Thomas Feldmann
Directeur Affaires Étudiantes
Gestionnaire de R&D, 5N Plus Inc.
Courriel: th.feldmann AT gmx.de